Le jeudi 8 avril 2021 l'union départementale CGT 31 avait appelé à un rassemblement sur la place du capitole afin d'organiser la convergence des luttes entre différents secteurs. Dans la semaine du 5 au 9 avrils les salariés du commerce, de l'aéronautique, de l'action sociale, mais aussi les agents de l'hôpital, les enseignants, les AESH, les fonctionnaires territoriaux ou encore les électriciens gaziers se sont fortement mobilisés pour faire entendre leurs revendications. 

Reportage :

Par ordre d'apparition :

Thelma et David. Représentants cgt Santé Action Sociale

Franck Laborderie CGT AKKA

Thomas Bozonnet, coordinateur régional Midi-Pyrénées Fédération Nationale CGT mine energie

 

Alors que le gouvernement vient de prendre de nouvelles restrictions pour freiner l'épidémie les critiques contre son attentisme depuis un an se font de plus en plus entendre. Plus personnes ne comprend pourquoi en un an le gouvernement n'a pas ouvert plus de lit en réanimation ? pourquoi la France, pays de Pasteur, est le seul membre permanent de l'ONU a ne pas avoir développé son propre vaccin? Pourquoi le pays connaît aujourd'hui un retard considérable dans la vaccination de la population?  Pourquoi il est si difficile à l’Education Nationale d'offrir un enseignement à distance digne d'une nation du 21 ème siècle?...  Pour Cédric Caubert le Secrétaire Général de l'Union Départemental CGT 31 la classe politique et le gouvernement ne sont pas à la hauteur de la crise.

A l’appel de la CGT, les agents de la Direction territoriale sud-ouest de VNF (Voies Navigables de France) se sont réunis en Assemblée Générale le 4 février dernier, journée nationale de mobilisation pour l’emploi dans le public et le privé. Ils ont décidé d’engager dès la reprise de la navigation sur le Canal des deux Mers un processus de mobilisation pour faire valoir leurs revendications dans un contexte de réorganisation des services liée aux suppressions de poste. Deux semaines après la reprise de la navigation, une campagne d’affichage a donc été organisée sur les écluses durant le week-end de Pâques. Une façon pour la CGT d' alerter les populations, les usagers et les municipalités sur les risques d'inondation qui existent en raison d'une réorganisation de l’astreinte hydraulique et le manque d’agents de terrain. 

Entretien avec Nadia BAZRI de la CGT VNF

Après l’accord de la Commission européenne,l'Etat va une nouvelle fois prêter 4 millards d'euros à Air France. Bruno Le Maire, le ministre de l'économie, a également annoncé que l’Etat français allait monter à près de 30 % au capital de la compagnie. En échange de ce nouveau soutien public la commission européenne exige de la part d'Air France qu'elle mette à disposition  des compagnies concurrentes 18 créneaux horaires par jour à l’aéroport de Paris Orly. Une contrepartie qui va jeter en pâture les salariés d'Air France à la concurrence des low cost.

 Entretien avec Vincent salles CG AIr France

La direction d’Airbus a largement communiqué sur ses pertes financières. Or selon la CGT Aibus si on se penche sur  l'analyse financière  la situation n'est pas aussi désatreuse que ce que cherche à le faire croire la direction.Avec un résultat opérationnel positif, l'avionneur dispose encore d'un carnet de commandes très confortable. Le syndicat concidère même c'est le plan social prévu par la direction et la corruption de certains dirigeants qui fragilisent les comptes du groupe.

Entretien avec Patrice Thébault (CGT Airbus Avion)

La CGT de Téléperformance s'inquiète des logiciels de surveillance mis en place par la direction. Le leader mondial de la relation-client a en effet imposé à ses salariés en télétravail des webcam à leur domiciles, et depuis quelques mois elle fait aussi appel à plusieurs outils logiciels, comme par exemple un système d'analyse de la parole le ''TP interact'' dont le but est soit-disant d'améliorer la qualité de la prestation du salarié. Or selon Samira Alaoui de la CGT Téléperformance c'est surtout un outil de sélection que Téléperformance cherche à imposer et à vendre à ses clients.

Samira Alaoui  (CGT Téléperformance)