L'association ENVIEMUR lutte contre l'installation d'une déchetterie de produits dangereux à Muret. Bien que rejeté par la municipalité,(elle vient de retirer le permis de construire au préalable octroyé à l'entreprise) le projet de la société Chimirec pourrait de recevoir l'aval de préfecture. L'association dénonce une gestion opaque et craint pour la sécurité sanitaire des riverains. 

Christophe Pagès, trésorier de l'association Enviemur.

L’intersyndicale des cheminots de Midi-Pyrénées avait appellé les 5 et 6 novembre 2018 à la mobilisation contre le projet de service des territoires imposé unilatéralement et sans réelle concertation par la direction régionale.

Les cheminots dénoncent en particulier la fermeture et la réduction de l’amplitude horaire de tous les guichets TER de la région Occitanie. Ils s'insurgent également contre la fin de l’accompagnement systèmatique des trains par au moins un contrôleur qui sera remplacé de temps en temps par un contrôle anti-fraude. 

Sébastien Aïssou, délégué CGT

Un journal entirèrement consacré au deuxième jour du 72ème congrès de l'union départemental CGT31.

Le 7 novembre 2018 était le premier jour du 72ème congrès de l'union départementale CGT31.400 congressites étaient présents dans la salle Mermoz à Toulouse. La matinée a été marquée par le discours du secrétaire général cédric caubère et le reste de la journée les délégués cgt du département ont pû rendre compte de leur expérience et de débattre des sujets d'actualité.

Reportage:

Les 7, 8, et 9 novembre prochain se tiendra à la salle Mermoz à Toulouse le 72 ème congrès de la CGT 31. Plus de 400 congresistes seront réunis pour réfléchir sur l’orientation de leurs actions afin de défendre au mieux les salariés du département.

Cédric Caubère de l'UD CGT31 nous présente les enjeux de cet évènement.

 

Première publication : 26/07/2018

 

Mouna Bouziane Herrahmani est salariée de ‘lassociation Handipro31, une association  qui vient en aide aux salariés et chercheurs d'emploi handicapés.

Depuis de longues années Mouna est victime de la part de sa direction d'un harcèlement incessant. Syndiquée CGT Mouna souffre d’une déficience auditive, et se bat afin de préserver son emploi dont on veut l’exclure. Nous avons choisi de lui donner la parole. Elle est accompagnée d’une collègue de travail Héléna Hameury et d’Alain Fournes en charge de la question du handicap à la cgt occitanie.


Date : 29/10/2018

En vertu de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique nous sommes dans l'obligation de donner un droit de réponse à Monsieur Luc Loquen, président de l'association Handi-Pro 31 :