Le 21 septembre 2001 l’explosion de l’usine AZF à Toulouse faisait 31 morts et de nombreux blessés. 

Un livre édité aux Editions Syllepse et intitulé "AZF/Total, responsable et coupable. Histoires d'un combat collectif"  nous offre l'occasion de revenir sur les conséquences de l’accident, sur ce qui l’a précédé et ce qui a suivi. Il sera présenté le 18 septembre à 18h à la bourse du travail de Toulouse.  Armand Cassé est l’un des auteurs de ce livre collectif. Nous l'avons rencontré.

Une émission réalisée avec la participation de gilles Daré, animateur de l'université populaire de Toulouse

C'est grâce au travail acharné des syndicalistes CGTde l’entreprise d’aide à la personne "Lot à Domicile" qu’un accord handicap a été signé lors des dernières négociations annuelles obligatoires.

Lot à domicile qui se situe à cahors est aujourd'hui la seule entreprise a avoir signé un tel accord au niveau de la région Occitanie. En effet l'écrasante majorité de ces accords sont signés au niveau national et concerne les grands groupes.

Elles s’appellent Danielle, Babeth, Marie-Rose, Claudine, Isabelle, et elles nous expliquent dans cette émission comment elles ont convaincu leur entreprise à faire cette démarche.

PS: Une émission réalisée avec l’aide et la participation d’Alain Fournes en charge de la question du handicap pour la CGT Occitanie

Le  premier ministre Edouard Philippe a annoncé qu’à l’horizon du 1er janvier 2020 le regroupement des académies devrait être effectif et reduit à seulement 13. Ce qui signifie que les académies de Toulouse et Montpellier devront fusionner. Les principal objectif pour le gouvernement c'est la réduction des coûts budgétaires dans la logique de CAP 2022. Un projet auquel s’oppose la cgt;  corinne Vaulot,de la CGT Educ'Action

Le gouvernement reste assez silencieux sur ce qu'il compte faire de notre système de retraite et sur la sécurité sociale. Les parlementaires de la majorité ont toutefois tenté de remplacer  le terme "sécurité" par celui de protection et ont également chercher à integrer le budget de la sécrurité sociale dans celui de la loi de financement de l’Etat. Des tentatives qui n’ont pour l’instant pas abouti mais qui en disent long sur l'idéologie qui guide leurs pas.

En ce qui concerne les retraites, Emmanuel Macron dit vouloir mettre sur pied "un système de retraite universel plus juste où chaque euro cotisé donnerait les mêmes droits". Sauf qu’en pratique, la recherche de l'équité implique de remettre à plat les 42 régimes de retraites existants et donc l'ensemble de l'édifice hérité d'Ambroise Croizat.

Edourad Philippe a d'ailleur posé un premier bâton de dynamite au pied de cet édifice en annoçant la fin de l'indexation des retraites et de certaines allocations sur l'inflation. Un mauvais coup porté au pouvoir d'achat retraités mais aussi à l’ensemble de notre système social comme le souligne Denis lalys dans cette interview.

La prestation de compensation du handicap (PCH) est délivrée après décision de la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPSH).Cette prestation prend la forme d’un remboursement d’une aide humaine, technique, animalière, de transport ou dans le cadre de l’aménagement d'un logement.

C’est le conseil departemental qui fixe le taux de rembousement. Cette aide n’est pas toujours un financement à 100% et le bénéficiaire doit parfois participer à ses dépenses. Or en Airège, la décision a été prise d’augmenter le reste à charge des personnes handicapés bénéficiant d’une auxiliaire de vie. Leur contibution sera de 4,34 €/h. Une décision inique pour andré Pallarés dont l’épouse souffre d’une sclérose en plaque.

Lire la réponse du président du conseil départemental de l'Ariège

Au cours du mois de juillet les travailleurs de l'urgence sociale à Toulouse ont souhaité tirer la sonnette d’alarme sur «l'impossibilité d'exercer leurs missions», en raison du nombre important de familles «remises à la rue».

Pourtant cet hiver ces mêmes travailleurs sociaux ont réussi à répondre à 100% de la demande. D’où viennent alors les difficultés rencontrées cet été ?

Valérie Gratias salariées du SIAO (service Intégré d'Accueil et d'Orientation) et représentante CGT nous répond.