Après le service de la petite enfance c'est au tour du secteur de l'éducation et plus particulièrement des ATSEM des écoles de Toulouse de se mettre en grève. Dés le 23 mars le personnel manifestera sa colère face au manque d'effectif et contre la dégradation du service public.

Entretien avec Anne-Marie de la CGT à la mairie de Toulouse.

Mercredi matin, ils étaient 70 parents d'élèves à manifester munis de pancartes devant l'école des amidonniers.

Historiquement rattachée au collège des Ponts-Jumeaux, l'école des Amidonniers est touchée par un projet de re-sectorisation applicable dés la rentrée prochaine(1).

Selon ce projet 80% des élèves de CM2 devront rejoindre en 6ème le collège Clémence Isaure, situé sur la rive gauche. Les parents d'élèves dénoncent une absencee totale de concertation.

Entretien avec Sébastien Laclau, parent d'une élève de CM2 à l'école primaire des Amidonniers.

 

 

Ps: Devant la fronde soulevée par ce projet de re-sectorisation, le Département a finalement fait savoir qu'il était « retiré» et qu'il ferait l'objet d'une plus large concertation dans les prochaines semaines. Les enfants de cm2 des amidonniers iront bien au collège des ponts jumeaux pour la rentrée 2018. Les parents d’élèves seront bien impliquer par le CDEN dans la construction d’un nouveau projet pour adresser la problématique des effectifs des collèges toulousain.

Le  lundi 19 mars Muriel Pénicaud a présenté aux partenaires sociaux son plan de bataille pour réformer l'assurance-chômage. Sans surprise, le gouvernement va durcir les sanctions contre les chômeurs ne remplissant pas leurs obligations.

Emmanuel macron s'y était engagé en contrepartie à l'extension des droits aux démissionnaires et indépendants.

Pour sylvie espagnol de la cgt pôle emploi le gouvernement privilégie le contrôle à l’accompagnement des demandeurs d’emploie. L'objectif est de casser les qualifications afin de livrer une main d’oeuvre bon marché au patronat.

Les Agents de la petite enfance dénoncent la casse du service public à Toulouse.

Ils continuent de dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et  demandent une revalorisation de leur salaire, des recrutements de personnels, et l'arrêt du démantèlement du service public.

Ils se mobiliseront le 22mars avec un rassemblement à 8h du matin place Occitane

Interview de Jérôme Massé (CGT Ville de Toulouse)

500 postes vont disparaître à Météo France d'ici 2022, dont 90 dès cette année, sur un effectif total de 3 124 fonctionnaires.

Depuis 2008 il y a déjà eu 700 réductions de postes. Selon la CGT, Météo France comptait 108 centres départementaux,en 2011;  en 2016 il n'y en avait plus que 55. 

Plusieurs syndicats (CFDT, FO, CGT, Solidaires) dénoncent cette restructuration en cours. Un préavis de grève a d’ailleurs été déposé à la direction dans le cadre de la manifestation du jeudi 22 mars 2018. 

Interview de Clément Testa secrétaire de la section syndicale CGT à Météo France Toulouse

 

Lors d’un comité central d’entreprise Airbus a officialisé les baisses de cadences attendues sur deux de ses programmes : l’A380 et l’avion militaire A400M.

Selon le groupe cette réduction de la production affectera 3 700 postes sur les différents sites européens.

Pour Michel Molesin de la cgt chez Airbus, il s’agit d’une annonce politique pour mettre la pression sur les Etats euopéens.