Le 18 octobre 2018, la direction générale de l’AFPA et le président de son Conseil d’Administration ont  présenté « un projet de réorganisation de l’AFPA ». Une réunion qui préfigure la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi qui devrait supprimer des emplois par centaines, avec des fermetures de centres.

Interview de Thierry Berrone (CGT AFPA Occitanie)

Le Collectif du collège Bellefontaine pour le maintien des collèges au Mirail a adressé une lettre ouverte au Conseil Départemental de la Haute-Garonne. Ce collectif  entend dénoncer la volonté du Conseil départemental de poursuivre la politique dite de "mixité sociale" avec la fermeture du collège de bellefontaine, confirmée le premier octobre dernier.

Même si les membres du collectif ne s’opposent pas à l’idée de mixité sociale, ils accusent le département et le rectorat de ne pas avoir suffisament consulté la population concernée. Ils craignent que  le projet, tel qu’il est mis en place,  ne fasse que renforcer la stigmatisation des élèves issus de ces quartiers, augmenter les obstacles à leur réussite, et accentuer les difficultés de celles et ceux qui en ont le plus.

Interview de Basile Mouton, enseignant au sein du collège Bellefontaine, et membre du collectif.

 

Le Haut-Commissariat des retraites organise jusqu’en octobre plusieurs rencontres en France pour expliquer sa réforme des retraites. A Toulouse, ce forum se tiendra le mardi 23 octobre à la médiathèque José cabanis.

Pour la CGT la retarite à point et  les nouveaux mécanismes de solidarité que le haut-commissariat envisage de mettre en oeuvre vont déconstruire la retraite par répartition et se feront sur le dos des plus fragilisés.L’UD CGT 31 et des associations de jeunesse se rassembleront à 12h devant la médiathèque afin de faire entendre leur revendication.

Depuis le 1er juillet 2018, « à la demande d’Airbus », les activités de test des systèmes avions comprenant une cinquantaine de salariés de Safran Engineering Services a été transférée à Sogeti High Tech, une filiale du groupe Capgemini. Ce changement de sous-traitance passe mal pour la CGT Capgemini, qui estime que « cette intégration est catastrophique » pour les salariés actuellement en poste. Les syndicats CGT d'Airbus et de plusieurs sociétés sous-traitantes du secteur aéronautique ont créé « une plate-forme revendicative commune » pour obtenir de l'avionneur européen des garanties dans sa gestion de la chaîne d'approvisionnement.Ils demandent à Airbus la mise en place d'outils permettan l'application de la loi sur le devoir de vigilance à laquelle sont soumis les grands groupes.

Les retraités ont manifesté le jeudi 18 octobre 2018 contre les choix budgétaires du gouvernement. A Toulouse ils étaient 1000 manifestants à demander l’annulation de la hausse de la CSG. Indignés par la sous-revalorisation des retraites de base annoncée par le gouvernement, ils exigent du gouvernement qu'il revoit sa copie.

La Poste, à travers son plan stratégique 2020, se tourne de plus en plus vers le bancaire délaissant certaines de ses activités de service public. Les conséquences pour les populations sont immédiates. Les fermetures de multiples bureaux de poste en zone rurale comme dans le Comminges, le Lauragais en sont la démonstration. Fait nouveau depuis plusieurs mois, la Poste s’attaque au bureau en zone urbaine : ainsi à Toulouse le bureau de FIRMIS et de Toulouse Esquirol ont baissé les rideaux. Et c’est aujourd’hui  la fermeture de la poste de Croix de Pierre qui est au programme.

Interview de Romain Boillon de la CGT Fapt31