Le 10 janvier 2019 les gilets jaunes sont venus à la bourse du travail à la rencontre des syndicats. Seuls la CGT, solidaire, la FSU et des étudiants étaient présents pour répondre à leurs sollicitations. Trois cents personnes ont débattu sur les points de convergences qui existent entre les revendications portées par les syndicats et celles des Gilets Jaunes.

Cédric Caubère secrétaire de l'ud cgt31 voit dans cette démarche la concrétisation d'un travail entrepris par la CGT31 depuis le début du mois de décembre 2018. 

Interview Cédric Caubère (UD CGT31):

La Cgt Muretain Agglo a déposé un préavis de grève du 14 janvier au 15 février afin d’obtenir de la direction le maintien et l’embauche d’agents titulaires, l’abrogation des journées de carences et de solidarité,ou encore la mise en place des chèques déjeuner.

Emmanuel Baldy de la CGT dénonce un refus de discuter de la part d'André Mandement, Maire de Muret et Président du Muretain Agglo. Pour le syndicaliste la nomination d'une élue communautaire au dialogue social relève du simple affichage politique. Emmanuel Baldy considère également qu'en mettant en oeuvre la journée de solidarité et la journée de carence les élus n'ont fait qu'aggraver la précarité des agents. 

Interview d'Emmanuel Baldy

« Vigie Haltes Gares » est une expérimentation menée conjointement par la SNCF et La Poste. Il s’agit pour la compagnie ferroviaire de déléguer la gestion des petites gares au groupe postal. Au total, 19 gares sont concernées. Pendant leur tournée, des facteurs vérifient le bon fonctionnement des bornes automatiques, l’affichage des trains ainsi que l’absence de dégradation. Le tout, à la place des agents de guichets SNCF.

Cette expérimentation se fait parallèllement à la suppression des contrôleurs dans les trains. De quoi inquiter les agents de la SNCF; d'autant qu'ils viennent d'apprendre la publication au journal officiel d'un décret qui fixe les conditions de transfert des cheminots en cas de perte d’un marché par la SNCF. Une question qui était l’un des points saillants de la mobilisation cheminote du printemps dernier. Pour La CGT la voie aux licenciements massif est ouverte.

Interview de Laurent Saint Supery (cgt cheminots Toulouse)

C’est un décret publié discrètement entre Noël et le jour de l’An qui commence à faire du bruit. Il définit de nouvelles règles pour les chômeurs en précisant certains aspects de la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » adoptée en septembre 2018. Certaines sanctions, notamment celles qui concernent l’insuffisance de recherche d’emploi, sont plus dures qu’annoncées.

Cette logique a été dénoncé par la CGT. Je vous propose de faire le point sur ce décret avec Sylvie Espagnolle de la CGT Pôle Emploi.

Dés le 9 janvier les retraités seront parmi les premiers contribuables à étrenner le prélèvement à la source, suivront à la fin du mois les salairiés du privé et du public soit 38 millions de contribuables.

Si la réforme est qualifiée par le gouvernement de purement technique ses effest psychologiques mais aussi politiques ne sont pas neutre.

Interview de Boris Beaudouin, de la CGT finances publiques et membre du bureau de l'ud cgt31.

Le personnel soignant du service de néonatologie de l'Hôpital des enfants (CHU de Toulouse) est en grève depuis ce mardi 1er janvier 2019 pour dénoncer le manque d' effectif. De son côté la direction refuse de changer l'organisation du travail et demande au personnel de faire avec les contrainte budgétaires.

Interview de Julien Terrier ( CGT CHU Toulouse)