Mis en place par la mairie en 2015 "Allo Toulouse" vient en aide aux habitants pour mettre un terme à des nuisances, pour gerer un conflit de voisinage, pour faire disparaître des graffitis, ou encore pour enlever des encombrants. Disponibles tous les jours, 24 h/24 h, les agents d’« Allô Toulouse » décrochent leur téléphone et tentent de satisfaire toutes les demandes des toulousains. Mais au fil du temps la charge de travail est devenue colossale. L'effectif actuel ne suffit plus. Les agents demandent donc plus d'effectifs et une meilleur reconnaissance de leur travail.

Face à l'absence de réponse de la part de la municipalité, une majorité du personnel d' "Allo Toulouse" a décidé de se mettre en grève jusqu'à la fin du mois.

Un rassemblement est prévu le vendredi 18 avril de 8h30 à 12h sur l'esplanade François Mitterand.

Interview de Monir Bendib, CGT mairie de Toulouse.

En mars dernier l'Union syndicale CGT Construction Bois Ameublement de Haute-Garonne a élu à sa tête une nouvelle équipe. Jérôme Brière, salarié chez lagrange production du groupe Lapeyre, il a choisi il y a dix ans de mener le combat syndical sous les couleurs de la CGT.

Avec une équipe de huit personnes, il porte un projet ambitieux.

Rencontre avec  Jérôme Brière,le nouveau secrétaire général de l'USCBA 31

L'organisation des professionnels du bloc vasculaire du CHU Rangueil fonctionne depuis de nombreuses années sur un système d’astreinte qui a fait ses preuves en terme de sécurité des soins. Or la direction a décidé, sans concertation, la mise en place de nouvelles gardes de week-end. Un choix qui risque de porter préjudice à tout un service.

Pour la CGT la nouvelle politique de ressources humaines du CHU Rangueil ne vise qu'à faire  toujours plus de gains de productivité; une logique conforme à la marchandisation de la santé voulue par le gouvernement.

Entretien avec Patricia Calmettes, secrétaire CGT CHU Rangueil.

Cinquante organisations avaient lancé un appel national à manifester pour les libertés publiques ce samedi 13 avril. A Toulouse, alors que le cortège était en train de se constituer, les participants ont été gazés et empêchés de manifester par les forces de l’ordre.

Pour la LDH comme pour la GT c'est une atteinte intolérable à l’exercice du droit à la liberté d’expression. Ces organisations rappellent que la liberté d’expression est un droit fondamental et que sa manifestation dans l’espace public doit-être garantie.

Interview de cédric Caubère, secrétaire de l'Ud CGT31.

Les retaités étaient dans la rue ce jeudi 11 avril à Toulouse, à l'appel de plusieurs organisations syndicales. Ils ont battu le pavé pour dénoncer la politique gouvernementale qu'ils considèrent comme responsable de la baisse de leur pouvoir d'achat. Ils exigent l'indexation des pensions sur l'inflation, la suppression de la hausse de la CSG et une revalorisation globale des pensions. 

Reportage

Le samedi 13 avril s'annonce comme une grande journée de mobilisation des gilets jaunes à Toulouse. L'occasion pour une cinquantaine d'associations de faire entendre leur voix sur les violences policières qui émaillent les manifestations depuis le début du mouvement, et l'impunité qui accompagnent ces abus.

Pascal Nakache, président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme, s'inquiète du tournant que prend la répression du mouvement social.

Interview de Pascal Nakache :