Le Jeudi 14 Juin 2018, les retraités seront dans la rue à l’appel des neufs organisations de retraités et de l’udcgt 31. A Toulouse la manifestation partira à 10h des allée Jean jaurès.

Depuis son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a gelé les pensions et augmenté la CSG de 25%. Pour certains retraités, les deux facteurs combinés ont entraîné une diminution de leur pouvoir d’achat de plusieurs centaines d’euros par an.

Les retraités exigent donc du gouvernement l’annulation de la hausse de la CSG, ainsi que la fin du gel des pensions.

Hubert Dandine de l'USR CGT31

Le premier ministre Edouard philippe, et certains membres de son gouvernement, seront présents pendant trois jours sur Toulouse et ses environs.

Une visite destinée à la signature du contrat de maîtrise des dépenses entre la Métropole toulousaine et l'Etat. Pour le secrétaire général de l'union départementale CGT 31 cédric Caubère, il ne s'agit ni plus ni moins que d'une opération de communication qui ne parviendra pas à masquer la réalité de la politique d'austérité du gouvernement.

Lundi 4 juin des parents d'élèves et des membres du collectif Droit au logement ont occupé l’école Monge à Toulouse. Ils exigeaint que soient mis à l’abri quatre familles de demandeurs d'asile. Le lendemain de cette action des repésentants du DAL 31 et quelques parents d’élèves avaient rendez-vous à la préfecture pour trouver des solutions. Cette dernière s'est engagée à les héberger à l'hôtel jusqu'à la fin de l'année scolaire.

La Cgt éduc’action31 et Sud Education 31 appellent à un rassemblement devant le rectorat de Toulouse le jeudi 31 mai à 14h.

Ils dénoncent la précarisation des emplois dans l’éducation nationale (selon la CGT 20% des emplois au sein de l'éducation nationale sont précaires) mais aussi la réforme de la voie professionnelle présentée dernièrement par le ministre Jean-Michel Blanquer.

Abdallah Amghar, secrétaire départemental de la CGT Éduc'action 31, fait le point sur tous ces sujets:

Les salariés de Capgemini/Sogeti manifesteront ce jeudi 31 mai devant les deux principaux sites d'Airbus à l'appel de la CGT. Ils dénoncent la politique salariale mis en place par le groupe. 

Alors que le Pdg vient de recevoir 35 000 actions  ce qui qui représente 2.3 M€,  les 22000 salariés  doivent se partager un petit million d’euros soit 3,8€ brut par mois. 

Robert Amade représentant CGT au micro de Marie-Amélie Masson

 

Ps: Les salariés ont prévu de se retrouver au rond-point de la Crabe, à Saint-Martin-du-Touch, accès d'Airbus Avion, et au rond-point du Palays, devant Airbus Defense and Space

Depuis des années l'avenir de l'hôpital La Grave à Toulouse est incertain. Même si la direction du CHU est en partie revenue sur ses projets; la prise en charge sur La Grave des patient-es VIH reste en questionnement. En effet le centre de lutte contre les dépendances et le Centre Médico-Psychologique pourraient ne pas avoir d’avenir sur La Grave et pourraient être transférés ailleurs en centre ville.

Pour le  collectif de défense de l'hôpital La Grave c'est le projet « Cité de la Santé », porté depuis des années par les agents, les syndicats et les associations, qui disparaît. 

Le 23 mai, ils ont organisé un troisième rassemblement sous la forme d'un pique-nique. Le collectif de défense de l'hôpital La Grave demandent le maintien des service qui proposent des soins aux plus précaires.

Louise Lourdou, présidente d'Act Up Sud Ouest, au micro de Marie-Amélie Masson.