Cinquante organisations avaient lancé un appel national à manifester pour les libertés publiques ce samedi 13 avril. A Toulouse, alors que le cortège était en train de se constituer, les participants ont été gazés et empêchés de manifester par les forces de l’ordre.

Pour la LDH comme pour la GT c'est une atteinte intolérable à l’exercice du droit à la liberté d’expression. Ces organisations rappellent que la liberté d’expression est un droit fondamental et que sa manifestation dans l’espace public doit-être garantie.

Interview de cédric Caubère, secrétaire de l'Ud CGT31.

Les retaités étaient dans la rue ce jeudi 11 avril à Toulouse, à l'appel de plusieurs organisations syndicales. Ils ont battu le pavé pour dénoncer la politique gouvernementale qu'ils considèrent comme responsable de la baisse de leur pouvoir d'achat. Ils exigent l'indexation des pensions sur l'inflation, la suppression de la hausse de la CSG et une revalorisation globale des pensions. 

Reportage

Le samedi 13 avril s'annonce comme une grande journée de mobilisation des gilets jaunes à Toulouse. L'occasion pour une cinquantaine d'associations de faire entendre leur voix sur les violences policières qui émaillent les manifestations depuis le début du mouvement, et l'impunité qui accompagnent ces abus.

Pascal Nakache, président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme, s'inquiète du tournant que prend la répression du mouvement social.

Interview de Pascal Nakache :

L'Association Nationale de Recherche et d'Action Solidaire intervient dans le secteur médico-social. Elle a en charge près d'une soixantaine d'établissements en région occitanie comme par exemple la Maison pour Enfants à Caractère Social "La Passarèlla" de Montauban.

C'est dans cette structure qui accueille des jeunes en difficulté que trois  salariés sont aujourd'hui sous le coup d'une procédure disciplinaire suite à une "soirée agitée" avec des jeunes ados. Sans même avoir été entendus par la direction de l'établissement ni même par celle de l'ANRAS, ces salariés pourraient être convoqués devant un tribunal correctionnel suite  la saisine du Procureur de la République lancé par la direction générale de l'ANRAS.

Une situation inadmissible pour la CGT qui appelle à un rassemblement le 11 avril à 12h devant la MECS La Passarella à Montauban. (1583, chemin Rossignol, 82000 Montauban)

Ecouter l'interview de Stéphane Balanche,secrétaire général de la coordination des syndicats cgt de l'ANRAS.

Les cafards et les punaises de lit ont envahi le bâtiment A de la cité universitaire de l'Arsenal située sur le campus de l’Université Toulouse1-Capitole. Pour les résidents, la situation est devenue insupportable. Si le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) reconnaît la vétusté du bâtiment et s'est engagé à sa réfection, cette situation est aussi due au manque d'hygiène des résidents. 

Une réponse qui indigne Nikolas Dobric, l'un des porte-paroles du collectif des résidents de l'Arsenal.

Interview :

Après deux mois de mobilisation, de blocages, de grève, le mouvement social au sein des Finances publiques a pris un nouveau tournant. La direction des finances publiques de Haute-Garonne a en effet décidé de saisir en référé le tribunal administratif pour obtenir le déblocage des piquets de grève. Cinq repésentants syndicaux et quarante agents étaient donc convoqués le 3 avril devant les juges.

Un rassemblement pour le droit de grève était organisé en soutien aux victimes de cette répression anti-syndicale

 

Un reportage de Mathieu Yerle.