Cédric Caubère, secrétaire de l'UD CGT31 réagit aux mobilisations qui ont lieu dans les hôpitaux et les EPHAD. Depuis de nombreuses semaines les agents dénoncent un manque de moyens humains et matériels, ainsi qu'une surcharge de travail. 

La CGT du CHU de Toulouse constate que le coûts des intérêts des emprunts de + 12M € et la taxe sur les salaires (+ 66M € pour 2018) handicapent le bon fonctionnement de l'hôpital. Le syndicat exige l'effacement de la dette et la suppression de la taxe sur les salaires.

Cédric Caubère, secrétaire de l'UD CGT31, salue l’abnégation des grévistes de l'éducation nationale. Il déplore qu'Emmanuel Macron les ait comparé à des terroristes en prétendant qu'ils avaient pris en otage les élèves.

Pour le secrétaire de l'UD CGT31 les réformes du ministre de l'éducation nationale vont aggraver les inégalités.

Le jeudi 11 juillet la direction de Conforama va présenter son plan de fermeture des 32 magasins et la suppression de 1900 postes. Le conseil d'administration du groupe a également décidé de révoquer son directeur général. La CGT accuse le comportement irresponsable de l'actionnaire principal, Steinhoff International, qui, à la suite de malversations comptables, a perdu en une journée 60% de sa valeur en bourse. Le syndicat dénonce egalement de mauvais choix stratégiques de la par de la direction. Aujourd'hui ce sont les salariés qui paient les pots cassés. 

Pierre Bonnet est salarié de Conforama à Montauban et représentant CGT. Le magasin dans lequel il travaille depuis plus de 20 ans est promis à la fermeture. Il réagit à toutes ses annonces.

Itw Pierre Bonnet 

En 10 ans, 2.000 agences bancaires ont fermé leur porte en France. La digitalisation explique en partie ce phénomène.  Aujourd'hui seul un jeune de moins de 35 ans sur 10 pousse encore la porte d'une agence bancaire. Si la fermeture des agences bancaires est beaucoup plus marqué en centre-ville, cela concerne également le monde rural. 

Pour Valérie Lefebvre Haussmann, secrétaire de la Fédération CGT des banques et assurances, la digitalisation du secteur bancaire se fait au détriment des conditions de travail des employés mais aussi de certains clients.

Les professeurs continuent à se mobiliser contre les lois Blanquer. Le 3 juillet ils ont une nouvelle fois manifester devant le rectorat.  A la suite d'une assemblée générale 150 d'entre eux ont voté à l'unanimité la reconduite de la grève. Ils menacent de pratiquer la rétention des notes du baccalauréat 2019 qui doivent être saisies sur un logiciel.

Pour Mathieu Forgues, professeur en science économique et sociale au lycée Victor Hugo de Gaillac, les lois de Jean-Michel Blanquer vont déboucher sur une mise en concurrence de tous contre tous et une marchandisation de l'éducation.

Interview : Mathieu Forgues 

Les personnels des Ehpad étaient en grève ce lundi 1 juillet 2019. A Paris ils se sont rassemblés devant le ministère de la Santé et ont manifesté un peu partout en France pour réclamer plus de moyens. Ils réclament la création immédiate de 40.000 postes, pour moitié à domicile. A Toulouse les personnels des Ehpad ont choisi de s'associer aux agents hospitaliers en grève depuis des mois et ont manifesté le mardi 2 juillet.

Interview de Céline Astugue (CGT Santé, action sociale)