ca_me_travaille.jpg

Interview de Michèle Audin, mathématicienne, biographe, membre de l’Oulipo, par Fred Vivas en 2 partie.
- La première partie, où il sera question d’écriture, de travail des femmes, d’ouvrières, de turbin sous fond de fascisme...
- La deuxième partie ou il est question d’université et de logique évaluative, de Maurice Audin son père, (Mathématicien, membre de la CGT, du PCA), assassiné par l’Armée Française pendant la Guerre d’Algérie.

Emission du 17 février 2016

Emission du 22 février 2016

Dans ce numéro de « Ca m’travaille » Fred Vivas vous propose une interview de Michel MATHIEU, acteur, metteur en scène.
Interview ou il est question de ring et de travail, de financement(s), de formation et de théâtre aventureux, d’art et de rond point, d’organisation, de théâtre 2 l’Acte, de pluridisciplinarité, de Bob Wilson et de lumières, d’improvisation et de chemins, d’écoute et de construire avec, de théâtre universitaire, de Jerzy Grotovski et de via negativa, d’Aimée Césaire de Patrice Lumumba, de bistrot et de Toulouse en 68, de grande guillotine dans la rue, de soutien aux grèves et de Père Ubu, de Massacre à Paris, de Christopher Marlowe…

Une interview de Bruno LAMARQUE, libraire, Librairie de La Renaissance, par Fred Vivas, où il est question de petits boulots, de travail dans l’agriculture et de pauvres vaches, de grèves estudiantines, de la librairie La Renaissance, d’offices sauvages et de coups de cœur, de valeurs et de quartiers populaires, d’extrême-droite (bou !!!), de polars (ahhh !)... le tout dans « Ca m’travaille ».

Cette semaine dans « Ca m’travaille »
Fred Vivas propse une interview de Jean-Rémy Gandon, où il est question d’apprendre à s’informer, d’histoire des techniques, de la différence entre système d’exploitation, navigateur et internet, de l’exemple de Google comme espace public, de désir dans l’instant, d’indexation des données, d’affordance et de récupération des données de recherche et de marchandisation, exemple du « Trend fashion », de plateforme en position hégémonique, d’outils du pouvoir qui s’approchent au corps, de transparence « façon Volkswagen » et de la notion d’invisibilité selon d’Hervé le Crosnier (enseignant-chercheur à l’Université de Caen).

Jean Rémy Gandon 1ere partie :

Jean Rémy Gandon 2e partie :

-Une interview d’Anna et Mathilde RAMADE, où il est question de Régis Loisel et d’Hara-Kiri comme lecture d’enfance, de voix d’Opéra à capella, du plaisir d’apprendre à l’Université, de la présence de Pasolini, d’homogénéisation culturelle, de la place de la femme, de théâtre indien, de lieux partagés, du statut d’intermittent, de la place des artistes, d’aller jusqu’au bout…