Ils sont l'incarnation du service public à la française. La personnification de l'intérêt commun. On a tous en tête l'image du facteur au service des autres et celle du cheminot dévoué. Or, cette image d'épinal a perdu ses couleurs chatoyantes. La carte postale s'imprime aujourd'hui en noir et blanc. Depuis des années ces deux services publics ont été bouleversés par différentes réformes qui les ont mises au rang de n'importe quelle autre entreprise.

C'est pour tenter de comprendre ce qui s'est passé que nous avons invité Karim Azaroual de la CGT FAPT et Laurent Saint Supery de la CGT cheminot.

Ecouter l'émission :