Dans cette émission Daniel Borderies recevait Maxime Lachaud pour son livre :
Redneck Movies : « Ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain, » aux éditions Rouge Profond.