Cuisine Française logoUne Cuisine à la Française : 1er et 3ème samedi à 22h

L’émission est une ratatouille musicale, composée d’ingrédients qui ne sont pas recherchés pas dans la soupe commerciale mainstream.

 

Pour ce premier anniversaire de la Cuisine à la Française, l’émission se dote d’un nouveau générique. En revanche, la rubrique « cuisson à feu vif » est maintenue et c’est à Sallie Ford qu’elle est consacrée. La Cuisine tiendra ensuite une promesse jetant dans la marmite la reprise par Fatboy Slim d’un morceau de Bill Withers. Pour donner du corps à la ratatouille, le chef y ajoutera le blues-rock-jazz-funk des anglais de Little Barrie, le blues hypnotique de Junior Kimbrough et quelques morceaux des JamAvec les Polyphonic Size, notre chaudron se fera la chambre d’écho de l’émission du Pangolin consacrée à la paix. Puis des notes de Raga-Rock s’échapperont de la préparation, mêlées au chant d’un gospel russe. L’émission prendra fin avec un « silence » au Téléphone.

Le French Cuistot

 

Ce soir, une émission qui débute sous le signe du 1er mai et de la colère, puis s’oriente vers des musiques cool et rythmées ou belles et bizarres. Après le chant de lutte de Marc Ogeret, Archie Bronson Outfit, Captain Beefheart et les Cramps nous donneront un aperçu du « bizarre ». Les VRP nous feront partager leur goût de la fantaisie, Bashung rendra hommage au « Zim », Abbie Mitchell et Janis Joplin proposeront leur versions respectives de Summertime, les Clash nous inviteront à surfer sous les bombes, Bill Withers posera sa voix chaude sur une mélodie subtile et Moondog, le « viking de la 6ème rue », rendra hommage à Charlie Parker.

Bref, une belle ratatouille pour conclure cette grande journée de revendications.

Bon appétit les marmitons !

 

Dans cette nouvelle recette de ratatouille musicale, vous partagerez les tourments des numérologues confrontés aux 22-20s, au Twenty Two Bar et aux Undertones.

Vous vous interrogerez ensuite sur la disparition de la colère, avec Françoiz Breut et les Alabama Shakes.

Puis, vous musarderez en Californie avec le Captain Beefheart, avec le compositeur des B.O. des films Pixar et avec Ben Harper.

Enfin, vous entendrez jouer du Mbira, vous rirez en dansant le Cha Cha Cha, un trio d’irlandais vous ravira et vous danserez sur la grippe et la pneumonia.

Bonne écoute !

Alain, le French Cuistot

Une ratatouille avec des ingrédients très différents cette fois-ci : on aura du punk avec les Damned, du bucolique avec Brassens, de la scène post-punk avec les Virgin Prunes et avec des Talking Heads revisités par Angélique Kidjo, du son lo-fi avec Daniel Johnston, du reggae avec Jimmy Cliff, de la pop anglaise avec Raf Rundell, de l’afro-beat avec Féla, du rock avec le Jon Spencer Blues Explosion et une reprise de Donovan par les Butthole Surfers.

Une ratatouille, donc, destinée aux oreilles les plus éclectiques et aux papilles les plus exigeantes. 

Alain le cuistot

Vous qui entrez dans cette cuisine, abandonnez tout espoir... de trouver de la soupe !

Vous dégusterez quelques madeleines, avec les Boomtown Rats, avec le Velvet Underground, avec Juliette Gréco, Stiff Little Fingers et les Troggs...

Vous pourrez aussi vous régaler avec Finley Quaye, les Small Faces, Willie DeVille et Eddy Mitchell. 

Et puis, vous trouverez des ingrédients plus difficiles à accommoder, comme les Sonic Youth et Abd Al Malik. Pourtant, accompagnés d’une dernière petite surprise, ils donneront à notre rata le fumet qui le rend si unique !!

Alain le cuistot

window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-133542785-1');