Une ratatouille avec des ingrédients très différents cette fois-ci : on aura du punk avec les Damned, du bucolique avec Brassens, de la scène post-punk avec les Virgin Prunes et avec des Talking Heads revisités par Angélique Kidjo, du son lo-fi avec Daniel Johnston, du reggae avec Jimmy Cliff, de la pop anglaise avec Raf Rundell, de l’afro-beat avec Féla, du rock avec le Jon Spencer Blues Explosion et une reprise de Donovan par les Butthole Surfers.

Une ratatouille, donc, destinée aux oreilles les plus éclectiques et aux papilles les plus exigeantes. 

Alain le cuistot

window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-133542785-1');